problème de Coccinelles?

Voyez comment nous pouvons vous aider

coccinelle asiatique
logo point final bedard gestion parasitaire depredation

demandez un expert

pour vous aider

Vous retrouverez une variété de couleurs chez les coccinelles, du jaune au noir, ainsi que orange et rouge. Souvent, la coccinelle se retrouve dans votre jardin ou votre champs. Il n’est pas rare de la retrouver en Estrie, plus particulièrement à Sherbrooke ou Magog.

EN ESTRIE, LES COCCINELLES PEUVENT ÊTRE PROBLÉMATIQUES. NOUS POUVONS VOUS AIDER!

coccinelle asiatique

Coccinelle asiatique

Biologie

Ordre : Coléoptères

Famille : Coccinellides

Nom : Harmonia axyridis

Longueur : 4,8 à 7,5 mm

Description

La coccinelle asiatique a une variété de couleur du jaune au noir, ainsi que orange et rouge.  Le nombre de points sur le dos de la coccinelle peut varier de 0 à 20.  La plus fréquente est l’orangée avec 19 points sur ses élytres.  Elle a deux taches ovales et blanches de chaque côté de tête et une marque en forme de M ou de W située en arrière de sa tête.  Grâce à sa couleur vive, la coccinelle averti ses prédateurs de son mauvais goût.  On peut constater une odeur désagréable lorsque l’on écrase l’une d’elle.  Elle peut mordre, mais ce n’est pas douloureux.

Cycle de vie

Les coccinelles asiatiques s’accouplent au printemps.  La femelle produit des centaines d’œufs qui seront fixés sous les feuilles près souvent d’une colonie de pucerons qui pourront servir de nourriture aux larves.  La larve a maturité va se fixer sous une feuille et se transformer en nymphe,  Environ une semaine plus tard, elle fait sa dernière mue pour devenir adulte.

Habitat

La coccinelle asiatique vit dans les champs, les cultures et les jardins.

Alimentation

La coccinelle asiatique se nourrit d’acariens et de petits insectes qui s’attaquent aux plantes, particulièrement les pucerons qu’elle raffole.

Prévention

La coccinelle asiatique, qui comme son nom l’indique est originaire d’Asie, a été introduite en Amérique du Nord dans les années 70 pour lutter contre les pucerons et autres insectes qui attaquaient les cultures.  Elle aime hiverner au chaud l’hiver alors elle se cherche un abri pour se protéger et particulièrement dans la chaleur de nos maisons en s’introduisant par la sortie de sécheuse, les entrées électriques,  les systèmes d’aération, l’avant-toit et les fissures autours des portes et fenêtres. Pour éviter à ce qu’elle y pénètre à l’automne, bien colmater ces fissures et calfeutrer les fenêtres et les portes.  Pendant cette période la coccinelle ne mange pas, ne se reproduit pas, ne défèque pas et ne morde pas.  Elle ne transmet pas de maladie.

Demandez un exterminateur

Extermination, déprédation et gestion parasitaire à Sherbrooke et Magog

Nous desservons plusieurs MRC en Estrie pour voir la liste complète,cliquez-ici
+ +